Le site archéologique de la cathédrale Saint-Pierre de Genève

Les premières traces d’occupation sur la colline datent de la préhistoire. L’endroit où se trouve la cathédrale Saint-Pierre est occupé depuis l’Antiquité par des bâtiments, très tôt voués à des buts religieux qui se sont superposés au fil de l’histoire. La religion chrétienne fait son apparition vers 350 ap. J.-C. avec un oratoire. Retrouvez dans le site les églises des IVème et Vème siècles, l’atrium, les baptistères, l’église unique à partir du VIème siècle et la cathédrale de l’An Mil avec sa vaste crypte en rotonde.

Guide: Evelyn Riedener
Inscription obligatoire auprès des guides

Inscription à la visite

8 + 1 =

Ô femmes de Genève !

En foulant le pavé genevois, rendons hommage à ces femmes qui ont contribué, souvent en sourdine, au patrimoine de notre ville dans le domaine religieux, politique ou artistique.

Partons en compagnie de la théologienne Marie Dentière, de la légendaire Mère Royaume, de la discrète Henriette Rath, ou encore d’une sorcière, d’une voyageuse intrépide, d’une dame de salon efficace…Et succombons à leur intelligence et à leur audace ! Un parcours original et varié qui n’oubliera pas les féministes au passage…

Guide: Nathaly de Morawitz-Schorpp
Inscription obligatoire auprès de la guide

Réservation

6 + 11 =

La Genève de Victor Frankenstein

On voyage beaucoup dans le roman de Mary Shelley « Frankenstein or the Modern Prometheus », publié en 1818 : le roman commence à Saint-Pétersbourg pour se terminer dans les glaces de l’Arctique avec la mort du héros genevois et de sa créature ; entre temps l’auteur nous aura emmenés dans tous les lieux de l’imaginaire romantique anglais -la Suisse centrale, les lacs italiens, Constantinople, les châteaux du Rhin, Londres, les îles sauvages de l”Ecosse, l’Irlande -, mais les deux pôles du roman sont la région d’Ingolstadt, où la malheureuse créature prend vie et s’éduque, et la région de Genève, où elle se révolte contre son créateur et exerce sa vengeance sur lui et ses proches. Dans cette visite, nous évoquerons les circonstances de la naissance du roman et ses principaux épisodes genevois. La visite est en français, mais les textes seront lus dans leur version originale anglaise.

Visite offerte uniquement le 14 septembre 2019.
Visite en français avec lecture de textes en anglais.
Rendez-vous à 14h à l’entrée du parc Moynier (120-122, rue de Lausanne, 1202 Genève)

Guide: Daniel Vulliamy
Inscription obligatoire auprès du guide:  +41 22 328 08 77

 

Lieu de rendez-vous

La ville gallo-romaine d’Aventicum

Au pied de l’actuelle bourgade d’Avenches, près du lac de Morat, s’étendait, sous l’empire romain, l’une des grandes villes de la Gaule, l’antique Aventicum, capitale de la Cité des Helvètes. Dans cette visite nous tenterons, à travers une promenade parmi ses vestiges encore visibles, de rendre vie à cette ville disparue à jamais.

Guide: Daniel Vuilliamy
Inscription obligatoire auprès du guide:  +41 22 328 08 77

 

Prier à Saint-Gervais

Des temples romains au temple protestant. Le site archéologique sous l’église actuelle dévoile un lieu de rassemblement s’étalant de la préhistoire à la première église chrétienne. L’église actuelle raconte son histoire remontant au Moyen Age par son style architectural et ses décors par chance partiellement conservés. Aujourd’hui, la paroisse se distingue par son dynamisme et son ouverture.

Guide: Anna Hamilton
Inscription obligatoire auprès des guides

Inscription à la visite

8 + 13 =

De l’aqueduc romain aux fontaines décoratives

Les Romains avaient construit un aqueduc long de onze kilomètres pour alimenter la ville en eau. Cette installation, mal entretenue, dut céder la place à la captation de sources proches de la ville dès le Moyen Age. Simultanément, des vendeurs d’eau distribuaient le précieux liquide puisé dans le Rhône dans les quartiers qui ne seront munis de fontaines qu’à partir du XVIIIème siècle. Ces dernières perdirent leur fonction utilitaire au XIXème siècle pour servir d’élément du décor urbain aujourd’hui. La promenade s’étend des bords du Rhône à la Vieille Ville.

Guide: Mme Marlyse Beldi
Inscription obligatoire auprès du guide

Inscription à la visite

11 + 10 =

Femmes d’exception dans l’histoire de Genève

De Jeanne de Jussie, secrétaire de la mère supérieure du couvent des Clarisses au Bourg-de-Four et auteur d’une chronique sur les événements de la Réforme, à Isabelle Eberhardt qui chevaucha le long du Rhône avant de s’aventurer au Sahara sur son étalon blanc, la promenade passe par les lieux où certaines femmes d’exception (écrivaines, médecins, philanthropes, féministes engagées, pédagogues ou aventurières) ont laissé leurs traces. Cette promenade est concentrée autour de deux pôles : la Vieille Ville et le parc des Bastions.

Guide: Mme Marlyse Beldi
Inscription obligatoire auprès du guide

Inscription à la visite

14 + 6 =

Nyon au fil du temps

Ville romaine principale aux bords du Léman, Nyon cède à Genève sa prééminence régionale à l’époque impériale. Elle se développe en petit bourg administratif sous la Maison de Savoie dès la fin du XIIIème siècle puis s’assoupit un peu sous l’occupation bernoise dès 1536. Grâce à l’influence de sa puissante voisine Genève, elle vit un renouveau architectural au XVIIIème siècle quand ses rues principales se mettent à la mode française. Comme dans un jeu de marelle, le promeneur saute d’une époque à l’autre au cours d’une balade dans cette bourgade juchée sur un promontoire au bord du lac Léman en face du Mont-Blanc.

Guide: Mme Marlyse Beldi
Inscription obligatoire auprès de la guide.

Inscription à la visite

8 + 5 =