Jean-Jacques Rousseau et Genève: promenade autour des “Confessions”

Rousseau a seize ans lorsqu’il décide, sur un coup de tête, de quitter sa ville natale, avec l’intention de ne plus y revenir. Mais Genève ne cesse de le hanter tout au long de sa vie : dans les premières expériences de son enfance genevoise se trouve en germe toute son œuvre future. Avec cette visite, nous suivrons pas à pas le jeune Jean-Jacques dans cette Genève du début du XVIIIème siècle, qu’il évoque admirablement dans le premier livre des « Confessions ». Guide: Evelyn Riedener

Inscription obligatoire auprès de la guide

Inscription à la visite

3 + 3 =

%d blogueurs aiment cette page :