Les Délices de Voltaire

Fuyant la Prusse, indésirable à Paris, Voltaire décide de se fixer sur les bords du Léman. Il acquiert en 1755 le domaine de Saint-Jean sur le territoire de la République de Genève, qu’il rebaptise les Délices. Il va y vivre quelques années, avant de s’installer définitivement à Ferney. Le domaine a disparu, mais la maison, bien que passablement transformée, est toujours là et on y a installé au siècle dernier un petit musée, une bibliothèque et un centre de recherches. Nous évoquerons dans notre visite cette étape genevoise de la vie de Voltaire, période féconde puisque c’est là qu’il écrira et publiera notamment l’immortel “Candide”.

Guide: Evelyn Riedener
Inscription obligatoire auprès de la guide

Inscription à la visite

7 + 2 =

%d blogueurs aiment cette page :