L’architecture et l’urbanisme à Genève au temps de Rousseau

Au cours du XVIIIe siècle, la cité de Genève connaît un véritable renouveau architectural. Amorcé dans les dernières décennies du siècle précédent, ce mouvement touche autant la haute que la basse ville, les édifices publics aussi bien que les maisons particulières. Si les chantiers de l’Hôpital général, du temple de la Fusterie, du portique de la cathédrale ou encore de l’église luthérienne attestent d’un souci de répondre aux besoins collectifs des citoyens, les belles demeures patriciennes témoignent du désir de distinction des grandes familles enrichies dans le commerce et la banque. A côté d’elles, les habitations plus modestes participent à leur manière à l’image d’une République prospère et ordonnée. Prenant pour cadre chronologique la vie de Jean-Jacques Rousseau, entre 1712 et 1778, cet itinéraire nous invite à la découverte des constructions les plus significatives de ce temps.

Guide: Evelyn Riedener
Inscription obligatoire auprès des guides

Inscription à la visite

7 + 4 =

%d blogueurs aiment cette page :