Holy Trinity Church

Holy Trinity Church

Petite église de style campagnard anglais, cette église est un lieu de rencontre privilégié des Anglais de Genève. Elle est construite à l’emplacement d’anciennes fortifications après leur démolition au cours de l’ère fazyste. De beaux vitraux la décorent.

Guide: Anna Hamilton
Inscription obligatoire auprès des guides

Inscription à la visite

11 + 5 =

L’architecture et l’urbanisme à Genève au temps de Rousseau

L’architecture et l’urbanisme à Genève au temps de Rousseau

Au cours du XVIIIe siècle, la cité de Genève connaît un véritable renouveau architectural. Amorcé dans les dernières décennies du siècle précédent, ce mouvement touche autant la haute que la basse ville, les édifices publics aussi bien que les maisons particulières. Si les chantiers de l’Hôpital général, du temple de la Fusterie, du portique de la cathédrale ou encore de l’église luthérienne attestent d’un souci de répondre aux besoins collectifs des citoyens, les belles demeures patriciennes témoignent du désir de distinction des grandes familles enrichies dans le commerce et la banque. A côté d’elles, les habitations plus modestes participent à leur manière à l’image d’une République prospère et ordonnée. Prenant pour cadre chronologique la vie de Jean-Jacques Rousseau, entre 1712 et 1778, cet itinéraire nous invite à la découverte des constructions les plus significatives de ce temps.

Guide: Evelyn Riedener
Inscription obligatoire auprès des guides

Inscription à la visite

6 + 10 =

Guillaume-Henri Dufour au service de Genève dès 1817

Guillaume-Henri Dufour au service de Genève dès 1817

Après une formation et une expérience militaire en France, Guillaume-Henri Dufour se met au service de Genève pendant la Restauration en qualité d’ingénieur cantonal. Il joue un rôle important dans la modernisation de la ville. Il y enseigne les mathématiques à l’Académie. Il préside aux travaux de la cartographie de la Suisse. Ses compétences militaires et diplomatiques sont aussi mises à l’épreuve lors de diverses crises genevoises ou nationales.  Il se distingue en tant que membre du Comité international de la Croix-Rouge. La promenade passera par les lieux principaux où Guillaume-Henri Dufour a  exercé ses talents du quartier des Tranchées où il fit construire sa maison jusqu’ à la gare Cornavin.

Guide: Mme Marlyse Beldi
Inscription obligatoire auprès de la guide.

Inscription à la visite

15 + 5 =

Le pinceau et l’archet, les arts à Genève au XVIIIe siècle

Le pinceau et l’archet, les arts à Genève au XVIIIe siècle

Genève occupe une place importante en ce qui concerne les arts, particulièrement la peinture. La percée de Genève s’inscrit dans le sillage du renouveau artistique qu’elle connaît à partir du milieu du XVIIIème siècle avec, par exemple, la création de l’École de dessin, en 1751. Celle-ci devient peu à peu une « sorte de petite école genevoise des beaux-arts ». La fondation de la Société pour l’avancement des Arts, en 1776, constitue une autre étape importante dans cet « éveil de la sensibilité artistique ». La littérature, elle, est dominée par deux « monstres » cosmopolites dont l’œuvre demeure marquée par leur relation à Genève: Rousseau et Voltaire. La place de Genève ne se borne pas à la conception artistique en tant que telle, mais aussi à sa fonction de lieu de passage et d’échanges fructueux. De leur côté, de nombreux artistes genevois ont rayonné au-delà des enceintes de leur ville.

Guide: Anna Hamilton
Inscription obligatoire auprès des guides

Inscription à la visite

11 + 7 =

Autour de l’arrivée du chemin de fer à Genève

Autour de l’arrivée du chemin de fer à Genève

De la gare Cornavin au CEVA : à la découverte de plus de 160 ans d’histoire du rail !
Cette visite de trois heures environ commence au cœur de la gare en présentant les enjeux politiques de l’arrivée du chemin de fer à Genève, les raisons qui ont motivé le choix de son emplacement et l’histoire plus que centenaire du CEVA, futur Léman Express à l’horizon 2019 !

Mars 1858 : on entend enfin siffler le train à Cornavin !
Mais la toute première ligne ferroviaire inaugurée est française…
Un coup d’œil sur les voies du triage puis « en voiture » : le train vous emmène alors sur la ligne du « Far West » suisse, où, à l’arrivée, une petite dégustation du terroir vous attendra…

Guide: Nathaly de Morawitz-Schorpp
Inscription obligatoire auprès de la guide

Réservation

2 + 10 =

Genève sur l’eau, de l’île Rousseau à la Jonction

Genève sur l’eau, de l’île Rousseau à la Jonction

En 2000, Genève a reçu le prix Wakker de la Ligue suisse du patrimoine national pour l’ensemble des travaux qui mettaient en valeur les espaces publics allant du pont du Mont-Blanc à la pointe de la Jonction. La promenade vous montre, parmi d’autres curiosités, des sites naturels inattendus au cœur de la ville, le passé industriel et agricole de la Jonction et les aménagements modernes de la rive droite du Rhône.

Guide: Evelyn Riedener
Inscription obligatoire auprès des guides

Inscription à la visite

13 + 11 =

Vivre et travailler dans la Genève industrieuse et commerçante de Rousseau

Vivre et travailler dans la Genève industrieuse et commerçante de Rousseau

Prospère mais secouée par des troubles politiques, Genève, au XVIIIème siècle, commerce avec toute l’Europe et au-delà. Les acteurs de la vie économique remodèlent la ville en l’adaptant aux nouveaux besoins. Des zones artisanales se forment. Des places sont réaménagées à côté des ports pour le commerce. L’opulence nouvelle des négociants et des banquiers se reflète dans les demeures qu’ils font construire dans la ville haute. La promenade proposée s’articulera principalement autour de l’horlogerie et de l’indiennerie. Sur la rive droite, dans le quartier de Saint-Gervais, où Rousseau grandit parmi les artisans, le regard se tournera vers les derniers vestiges de ce que fut la grande Fabrique genevoise. Le parcours rappellera les activités industrielles implantées sur l’Ile et les berges du Rhône (moulins, indienneries). Dans les Rues Basses et en remontant dans la Vieille Ville, on évoquera le négoce de l’argent et le grand commerce.

Guide: Mme Marlyse Beldi
Inscription obligatoire auprès de la guide.

Inscription à la visite

11 + 2 =

Regards sur l’histoire économique de Genève

Regards sur l’histoire économique de Genève

Genève dut toujours regarder au-delà des limites de son territoire très exigu pour trouver les ressources nécessaires à sa survie et à son développement. Très tôt, elle organise des foires internationales où s’échangent des biens du nord et du sud de l’Europe. Puis, avec la Réforme elle devient un centre européen de l’imprimerie. L’horlogerie et l’orfèvrerie s’y taillent un rôle important alors que le commerce de la soie et de la dorure s’étiole pour céder le terrain à la banque pourvoyeuse de fonds des monarchies engagées dans des guerres onéreuses. La promenade longe les sites de l’artisanat du Moyen Age au bord de l’eau et vous conduit dans la Vieille Ville où l’habitat et l’activité économique sont étroitement imbriqués.

Guide: Mme Marlyse Beldi
Inscription obligatoire auprès de la guide.

Inscription à la visite

9 + 7 =

Commémoration du bicentenaire de l’entrée de Genève dans la Confédération suisse: La Restauration genevoise (1813-1846)

Commémoration du bicentenaire de l’entrée de Genève dans la Confédération suisse: La Restauration genevoise (1813-1846)

De la chute de Napoléon à la Révolution de 1846, Genève connaît l’époque de la Restauration, qui voit les anciennes familles patriciennes reprendre le pouvoir, mais rien ne sera plus comme avant…La ville change, on détruit les “dômes” qui l’obscurcissaient, on nettoie les rues, on construit de nouveaux ensembles urbains dans le style néoclassique, tels que la Corraterie ou le quai des Bergues, et Genève prend un petit air anglais. Les écrivains et les artistes romantiques de toute l’Europe viennent volontiers y séjourner, en parlent abondamment, y travaillent à leur œuvre. Sous la Restauration, on découvre les Alpes, on assiste aux derniers feux de l’aristocratie, à l’avènement de la démocratie, mais aussi à la naissance du fondamentalisme.

Guide: Evelyn Riedener
Inscription obligatoire auprès des guides

Inscription à la visite

9 + 3 =

Genève : rive droite, rive gauche

Genève : rive droite, rive gauche

Genève aborde dès la première partie du 19ème siècle un tournant urbanistique et touristique décisif. Surnommée à juste titre « la cité des parcs », promenons-nous le long du lac afin de découvrir quelques-uns de ces espaces de verdure aux mille couleurs, animés ou paisibles, ludiques ou romantiques, mais toujours appréciés des Genevois.

1830, Genève s’embellit… des palaces émergent le long des quais, un premier bateau à vapeur sillonne le lac Léman. Jardins privés devenus parcs, places et autres squares racontent l’histoire de la ville. Cette balade au fil de l’eau vous ravira les yeux et l’esprit !

Guide: Nathaly de Morawitz-Schorpp
Inscription obligatoire auprès de la guide

Réservation

13 + 8 =